Personnes Agées

Le constat :

– Les services de soins infirmiers à domicile et celles d’aide à domicile ne peuvent répondre à toutes les demandes.

– Le nombre de places d’EHPAD/USLD(Unité de Soins Longue Durée) nécessaires pour rattraper la moyenne nationale actuelle est d’environ 500 lits .

Un bilan est à faire suite à la crise du Covid pour évaluer les répercussions de la crise sanitaire sur l’évolution des besoins en hébergement.

– Cependant, il est estimé que la population âgée de plus de 75 ans va augmenter de 3% par an d’ici 2030 à l’échelle de la Haute Savoie.

Notre canton va voir un vieillissement de sa population.

Face à cette perspective nous prévoyons d’améliorer le maintien des personnes âgées à domicile, qui reste le souhait prioritaire des personnes.

Pour cela le département doit aider les associations de maintien à domicile dans leur fonctionnement et dans leur recrutement. C’est un secteur essentiel pour que les personnes âgées ou handicapées puissent bien vivre chez elles en évitant de recourir à une structure extérieure qui peut les dépayser.

Nous soutenons aussi l’augmentation des places en accueil de jour qui permet de soulager les aidants sans créer de rupture du lieu de vie pour la personne âgée.

Notons aussi que pour des personnes âgées autonomes des solutions d’hébergement intergénérationnel peuvent satisfaire les deux parties notamment dans les localités étudiantes.

Mais cette solution n’est pas toujours possible et un hébergement extérieur est alors nécessaire.

Voilà ce que prévoit le schéma départemental de l’autonomie 2019-2023:

Au regard de l’évolution du nombre de personnes âgées selon le scénario central de l’INSEE, il est estimé qu’il conviendrait d’installer plus de 4000 nouvelles places d’EHPAD dans le Département pour couvrir les besoins à venir. (source : Schéma départemental de l’Autonomie).

Suite à la crise sanitaire et aux difficultés vécues dans les EHPAD dans cette période (interdiction de visite des proches) nous pensons important de diversifier l’offre d’hébergement à destination des personnes âgées: il existe d’autres formes d’hébergement non médicalisés et innovants que nous souhaitons proposer. Il s’agit par exemple des habitats inclusifs.

L’habitat inclusif est un habitat accompagné, partagé et inséré dans la vie locale. Il est destiné aux personnes âgées et aux personnes en situation de handicap qui font le choix, à titre de résidence principale, d’un mode d’habitation regroupé, entre elles ou avec d’autres personnes. Ce mode d’habitat regroupé est assorti d’un projet de vie sociale.

Cet habitat est partagé. On y vit à plusieurs ; les habitants disposent de leur logement privatif et peuvent partager des espaces de vie commune et des services avec les autres habitants, notamment les services pour la mise en œuvre d’un « projet de vie sociale et partagée » et éventuellement les services d’accompagnement social, médico-social.

Il existe plusieurs pistes pour répondre aux différents besoins des personnes âgées ou en situation de handicap que le département doit prendre à bras le corps et rapidement.

Retrouvez nos autres thématiques